Dalle CN

Passage de la règle des 2 mètres sur une dalle

Contexte

D’un côté la maîtrise d’ouvrage, de l’autre l’entreprise chargée de réaliser une dalle sur un site industriel. Il nous a été confié de vérifier la conformité du travail réalisé dans le cadre d’un contentieux entre ces deux parties.

Problématique

La classe de planéité de la dalle fait partie de la Classe I (3 mm sous la règle des 2 m), soit la plus stricte parmi les 4 classes enregistrées au niveau national selon le DTU 21 – NF P 18-201 (Document Technique Unifiée 21 « Exécution des ouvrages en béton”). De fait, nous sommes intervenus afin d’effectuer ce contrôle de manière systématique et précis sur l’ensemble de la dalle. En général, le contrôle de la planéité s’effectue à l’aide d’une règle rigide de 2 m de long munie deux deux taquets à ses extrémités (taquets dont l’épaisseur est égale à la tolérance admise). Un troisième taquet mobile dont l’épaisseur est égale au double de la tolérance, est également utilisé. La procédure de vérification consiste à poser cette latte en différents endroits. Plusieurs cas sont possibles :
Cas n°1 :
Les deux taquets touchent le sol, le taquet mobile ne passe pas sous la règle.
Cas n°2 :
Un des deux taquets ne touche pas le sol.
Cas n°3 :
Les deux taquets touchent le sol, le taquet mobile passe sous la règle en certains points et non en d’autres.
Règle 2m Cas 1 Règle 2m Cas 2 Règle 2m Cas 3
[Source: ispentreprise.be]

Cette procédure peut se révéler très fastidieuse si l’on veut contrôler l’ensemble de la dalle.

Données du projet

  • Surface totale : 3000 m2
  • Plateforme logistique

Objectifs

  • Contrôle de flèche sous la règle des 2 mètres

Besoins exprimés

  • Plan informatique représentant les erreurs de planéité
  • Passage de la règle sous 2 mètres et détermination des zones hors tolérance
  • Courbes de niveaux

Contraintes

  • Précision requise : 2 mm
  • 4 interventions (1/4 de dalle par intervention)

Nos Réponses

Dans l’esprit de la politique R&D de TPLM-3D, nous avons développé un nouvel outil rapide de contrôle et de réception de la planéité des dallages et chapes. Il s’agit d’avoir une copie numérique très précise de la dalle et d’effectuer le passage de la règle des 2 mètres de façon informatique.

Ici, la numérisation de la dalle s’est effectuée en 4 missions séparées (pour des raisons d’organisation interne à la plate-forme logistique). Notre enjeu : garantir des résultats fiables, homogènes et précis à 2 mm à l’issue des 4 interventions. La dalle est définie par plusieurs millions de points ; 1 point tous les 3-4 cm en donnent une image très réaliste. Par des procédés de calculs sur le nuage de points acquis, nous descendons la précision de notre relevé jusqu’à 2 mm. Parallèlement aux scans, la mise en place de points de repères pérennes et leur mesure méticuleuse ont été d’une importance primordiale pour garantir des résultats dans cette gamme de précision. L’utilisation d’un calcul systématique – contrairement à un contrôle manuel – a permis de donner les valeurs des points hors tolérances.

Le résultat final est donc un fichier AutoCad sur lequel figure toutes les positions de la règle où se trouvent ces fameux points. Plusieurs couleurs et calques AutoCad mettent aussi en évidence différentes classes de dépassement des tolérances (gris et bleu pour les « bosses + », vert et jaune pour les « creux + ») dans l’exemple ci-contre.

Pour donner une vision plus globale des déformations, nous rendons également une carte des couleurs avec courbes de niveau à intervalle régulier. Cette cartographie donne une image facile d’interprétation.

Dalle règle 2m carto

Livrables

  • 1 analyse de déformation sous forme raster encapsulée dans un plan AutoCad rendu au format DWG et PDF

1 analyse de planéité par la règle de 2 m sous forme d’un plan AutoCad rendu au format